Le rire de Rembrandt (par lui-même) – Portrait

Autoportrait

A la différence des sourires dont la peinture offre tant d’exemples, celui-ci n’a vraiment rien d’esthétique. Il n’est ni esquissé, ni maîtrisé. Et pour cause : ce sourire n’est pas un sourire. C’est un rire, une émotion soudaine et incontrôlée qui plisse les yeux et déforme la bouche, que le peintre a mémorisé et voulu figurer sur la toile, sans se soucier de se montrer sous un jour avantageux. L’expression est-elle naturelle ? Peu importe. Le choix du sujet ne relève plus tout à fait de la peinture et de la pose que cet art suppose. C’est une photographie avant l’heure.

~ par fg sur septembre 29, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :