La stupeur d’un spectateur de tour de passe-passe (Bosch)

L’Escamoteur – 1475

Au même titre que la peur, la « stu-peur » fascine et neutralise. Cette célèbre composition de Jérome Bosch place au cente de l’attention du spectateur (dans et à l’extérieur du tableau) un tour de magie constistant à faire passer des billes d’un godet à l’autre. Mais le personnage est-il étonné, incrédule ou dubitatif ?

Peintures de Bosch

La surprise

> Présentation du site : Du rire et des larmes dans l’histoire de l’art – Of the laughter and the tears in the art history

~ par fg sur mai 1, 2011.

 
%d blogueurs aiment cette page :