La joie des convives (Honthorst) – Fête

Le Fils prodigue – 1622

Tout dans cette représentation de la parabole du Fils prodigue – figurée ici sous la forme de la « joyeuse tablée » – respire la joie des retrouvailles. Depuis la bonne humeur du couple jusqu’au regard bienveillant et souriant de la vieille servante en passant par celle des amis de tablée, cette oeuvre de Honthorst fait du bonheur une idée neuve et de la joie une aspiration qui n’a plus grand chose à voir avec Dieu.

Toutes les oeuvres de Honthorst

~ par fg sur mai 3, 2011.

 
%d blogueurs aiment cette page :